Pérou

De Lima à Paracas

Tout juste arrivés après 10 heures de vol et une escale à Bogotá, nous recherchons un taxi. Une petite armée de chauffeurs nous attendent, on a l’impression d’être sur le tapis rouge du festival de Cannes ! Même s’ils sont officiels, la meilleure option dénichée par Ophélie, sera de trouver la compagnie Taxi Green, la plus réglo de toutes selon les guides. Étant donnée la réputation de la ville en terme d’insécurité, et le récent problème de cheville, on souhaite jouer la sécurité.

2 heures du matin : Le Taxi Green nous emmène à l’hôtel le plus proche de l’aéroport pour une nuit de repos bien méritée. Le lendemain,  direction Miraflores, le quartier touristique de Lima, dans un taxi recommandé par l’accueil. Le véhicule est chelou, la conduite nerveuse – apparemment une règle de survie là-bas -, mais nous voilà arrivés au bon endroit dans un temps record, et le bed & breakfast, en plein cœur de la coquette rue Independencia se révélera un bon QG pour organiser la suite du voyage, qui se fera en bus.

Lorsque l’on parle de bus Péruviens, on imagine de vieux engins traçant au bord d’une falaise sans freins ni amortisseurs, le son à fond. On n’avait pas trop envie de ça, en fait.

Notre choix se porte alors sur PeruHop. Un peu plus cher que son concurrent, Cruz del Sur, ce service de bus moderne permet de traverser le pays en s’arrêtant à n’importe quelle étape du trajet, de Lima jusqu’à La Paz, en Bolivie. Le bus nous dépose et récupère aux endroits choisis, très pratique. Et si on veut faire son gros touriste fainéant, un guide à bord (un être humain, pas un livre) permet aussi de réserver un hôtel et les activités du prochain stop.

DSC_1370

C’est ainsi qu’on se retrouve, après un réveil à 5 heures du matin, à Paracas, un village portuaire connu pour sa réserve naturelle et les îles Ballestas, un autre site protégé occupé par une faune unique de pingouins,  d’otaries et de pélicans… Le voyage se fait en bateau pour 50 sols (environs 15 euros), et nous emmène au plus près des occupants.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le retour sera ponctué par l’apparition des dauphins. Vision magique, silence à bord.

dauph

Le lendemain, direction la Réserve Naturelle. Alors que je m’imaginais voir d’autres animaux et de la flore, bref un parc naturel, la sortie consistera à faire du bus tout terrain sur une route façon Mad Max, pour se rendre ensuite sur une plage nommée ‘La Mina’ (ça fait rêver), ne pas s’y baigner car l’eau est frigorifique, revenir au bus, puis après quelques minutes de route dévastée, voir une autre plage, un peu plus intéressante : la plage rouge, du fait de l’activité volcanique de la région. On ne pourra pas y accéder car le sol est instable depuis le dernier séisme, mais ce mélange de sable rouge, de roche volcanique et érodée face à l’océan est magnifique. Ce lieu rattrape de justesse la première partie de la sortie.

paracasbeach

Retour au bus, retour à la maison, mais pas sans récolter le bon plan de dernière minute : On apprend qu’on peut aller boire un verre au Kokopelli hostel, une auberge de jeunesse dont la terrasse donne sur la plage. En plus d’une vue magnifique, le bar possède un billard gratuit, une playlist pas mal du tout et des Happy Hour à prix imbattable (moins de 2€ le cocktail).

La cerise sur le gâteau de cette déjà très belle journée.

 

Stéphane

 

Autres articles en relation

De Lima à Paracas

Précautions santé

Visa pour le Pérou

Point météo

Les capsules suspendues de Cuzco

Le corner Pérou

Musique

  • 1. Ya se ha muerto mi abuelo, Juaneco y su combo
  • 2. Para Elisa, Los Destellos
  • 3. Lamento de un Galax, Los Galax
  • 4. Llaman a la puerta, Tierra Sur
  • 5. Cumbia de Yuko, Tomás Tello

Actualités

Suivre @larepublica_pe sur Twitter.

Films

Octubre
2010
Fausta
2009
El Evangelio de la Carne
2013
Madeinusa
2005
Contracorriente
2011
Días de Santiago
2004
Pantelon et les visiteuses
2000
Ojos que no ven
2003
Yawar Fiesta
1986
El bien esquivo
2001
Paloma de papel
2003
Mancora
2009

Livres

Le héros discret
Mario Vargas Llosa
Lituma dans les Andes
Mario Vargas Llosa
Fin d’après-midi
Grecia Cáceres
Un lieu nommé Oreille-de-Chien
Iván Thays
La maison verte
Mario Vargas Llosa
Inca
Antoine B. Daniel
La fête du bouc
Mario Vargas Llosa
Qui a tué Palomino Molero?
Mario Vargas Llosa
La tante Julia et le scribouillard
Mario Vargas Llosa
Machu Picchu, première à droite
Mark Adams
La Vision des vaincus
Nathan Wachtel
Commentaires royaux sur le Pérou des Incas
Garcilaso de la Vega
La Ville et les Chiens
Mario Vargas Llosa
Le Tombeau de l'éclair
Manuel Scorza
Le Lama bleu
Jacques Lanzmann
Avril rouge
Santiago Roncagliolo
Cuzco, le nombril du monde
Carmen Bernand et Jacques Raymond
Un sorcier dans la forêt du Pérou
Frank Bruce Lamb
L'Univers enchanté des Indiens shipibos
Luis Urteaga Cabrera
©Allezaplus.fr - Tous droits réservés - 2015/2016