Chili

D’Arica à Iquique

Extrême nord du Chili, la région de Tarapaca est un territoire frontalier avec le Pérou et la Bolivie. La capitale Santiago est à plus de 1850 km d’Iquique et à plus de 2000 km d’Arica.

carte nord chili

 

Arica

Ville animée et plutôt agréable, à quelques heures de la Bolivie. Son climat, chaud pratiquement toute l’année, permet de profiter des belles plages. C’est aussi le point de départ parfait pour visiter le Parc National Lauca, où se loge le superbe lac Chungara, l’un des plus hauts au monde. Ceux qui ne craignet pas l’altitude poursuivront l’expédition vers le magnifique salar de Surire.

 

Parque Nacional lauca

parque nacional Lauca Chile
A la frontière de la Bolivie, un des plus beaux parcs nationaux du Nord du Chili. S’étendant sur 137883ha, à des altitudes comprises entre 3200 et 6300m, il offre un spectacle unique du lac Chungara.
Quelques conseils : pas de tête nue, gestes extrêmement mesurées, respirer lentement, manger peu. Prévoir une petite laine. En haut dans les petits cafés de montagne, boire abondamment le mate de coca (feuilles de coca infusées). Et si vraiment vous vous sentez très mal (maux de têtes violents, vomissements, syncopes à répétition), redescendez tout de suite à 3000 m, voire 2000 m. Sans vouloir dramatiser, il y a des risques d’œdèmes pulmonaires et même cérébraux pour les gens qui ne sont pas en bonne santé.

 

Humberstone

humberstone Chili
Dans les environs d’Iquique a 45 km à l’Est d’Iquique, Humberstone est une visite à ne manquer sous aucun prétexte si vous passez par Iquique. Entrée est à 1,40€. Cette cité n’est plus aujourd’hui qu’une ville fantôme car la mine est fermée depuis 1960.
A voir : la grande place de l’Eglise, le marché et sa fontaine Art déco asséchée, les vestiges de l’hôtel, la curieuse piscine, le théâtre et l’école.

 

Les oasis de Pica

oasis pica chili

En semaine ou hors saison, vous y trouverez une tranquillité à toute épreuve, un micro-climat doux et ensoleillé, des fruits tropicaux succulents à portée de main et de l’eau thermale pour faire trempette. Perché à 1325m d’altitude, ce petit village est un véritable verger regorgeant de goyaves, mangues, oranges, pamplemousses, maracujas, ananas, melons, fraises et autres citrons. Ce dernier le limon de Pica, est réputé dans tout le Chili, et c’est l’ingrédient obligatoire de tout bon pisco sour qui se respecte ! Sur place, également des piscines naturelles d’eau tiède très populaires.

A VOIR/A FAIRE :
+ Museo Municipal de Pica : Balmaceda, 178 : entrée gratuite. Section paléontologie, archéologie.

+ L’église Iglesia de San Andrés
+ Se balader dans les vergers entre les callejones, les ruelles pour aller voir les cultures fruitières.
+ Cocha Resbaladero : au bout de la rue General Ibanez. Entrée payante. Piscine municipale naturelle entourée de roches et cavernes, d’où surgit l’eau à 30°C. Souvent bondée.

POUR DORMIR :
+ Hostal Casablanca, General Ibanez, 75 : Atmosphère familiale sympa et petite piscine. Bon marché mais réservation conseillée. Numéro Skype : +56.57.274.1410.

POUR MANGER :
+ La Mia Papa, Balmaceda, 118 : resto tout simple et populaire avec plats du jour typiques, servis dans un agréable patio ombragé. Venir tôt le week-end, sinon vous risquez d’attendre.
+ Hotel San Andres, Balmaceda, 197 : dans une toute vieille maison. Le dimanche midi, on y sert l’un des meilleurs pastels de choclo du coin.

 

Les oasis de Matilla

Minuscule et adorable petit village à 3 km de Pica. Au temps des espagnols, sa principale production était le vin, grâce aux vignes de la quebrada de Quisma toute proche et encore en activité.

A VOIR/A FAIRE :
+ Juguerià Hilda : au coin de la place de l’église. Délicieux jus de fruits frais à déguster sur la micro-terrasse.
+ Iglesia de San Antonio : édifiée en 1887. Vestiges de l’ancienne église détruite par un tremblement de terre. Pour visiter, demandez la clé à Hilda, l’épicière du coin de la place !
+ Golgota del Reencuentro : à 5 min de Matilla, en direction de Pica. Dans la montée, prendre à droite devant la piscine désaffectée; c’est plus loin à droite. 11-14h, 17-21h30. Incroyable sanctuaire religieux à visiter de préférence le soir, après le coucher du soleil.

DANS LES ENVIRONS :
+ Salar de Huasco : à 55km au nord-est de Pica. Accessible avec une agence. Sinon, se renseigner sur l’état de la piste avant de s’y rendre (en 4×4 seulement) car le sable du désert la recouvre souvent. Au coeur de l’altilplano, un salar et ses lagunes sauvages peu visités, refuges de nombreuses espèces d’animaux par 3800m d’altitude.

 

Maniña

A 130km d’Iquique, ce village à 2700m d’altitude est célèbre pour ses sources thermales. On les dit excellentes pour soigner les maladies repiratoires, de peau, digestives et musculaires, ainsi que les infestions des yeux.

INFOS ET ADRESSES UTILES :
+ Colectivos pour Iquique : bureau de résa devant l’église.
+ Argent et essence : rien ! Prenez vos précautions à Iquique.
+ Ravitaillement : une supérette dans la rue Santa Rosa, derrière l’église.
Pour manger et dormir : Tous les hébergements possèdent leur propre resto.
+ Hotel Kusy Tambu : av. Sulumpa : grande baignoire alimentée par de l’eau thermale.
+ Hotel Termas La Corona : au bout de la rue Santa Rosa, derrière l’église. Chambres et studios avec vue, eau thermales dans les baignoires, piscine, bar et billard. Bon rapport qualité/prix.
+ Complejo turistico Llama Inn : Bon resto et hôtel.
+ Restaurant Cerro Morado : av. Barros Chino, 18 : table d’hôtes avec larges choix de plats du jour. Produits frais et servis avec gentillesse par le patron francophone.

A VOIR/A FAIRE :
Prendre des bains, évidemment ! De boue, d’eau chaude, à 45° ou 57°C. Cure anti-stress assurée ! :
+ Baños de Ipla : tlj 8h-13h/15-21h. Entrée environ 1,40€.
+ Baños Chinos : tlj 9h-16h. Entrée environ 1,40€. Enduit de boue noire.

 

Iquique

iquique chili
Un brin de charme à goutêr le temps d’une courte escale. La ville offre aussi un point de départ idéal pour explorer des sites bien plus intéressants dans les environs : mystérieux géoglyphes et pétroglyphes (dessins et gravures), jolies petites oasis fruitières de Pica et Matilla, délicieuse eaux thermales de Mamina, sans oublier les villages fantômes du salpêtre…

 

Autres articles en relation

Note pour plus tard

D’Arica à Iquique

Quelques notes sur le Chili

Précautions santé

Visa pour le Chili

Point météo

Le corner Chili

Musique

  • 1. La Rosa de los Vientos, Makiza
  • 2. El Juego Verdadero, Tiro De Gracia
  • 3. Jazz Huachaca, Roberto Parra
  • 4. Me Siento Solo, Adanowsky
  • 5. Panico, Guadalupe
  • 6. Olor A Gas, Los Tres
  • 7. I Don't Smoke, Matias Aguayo
  • 8. La Partida, Inti-illimani
  • 9. Alturas, Inti-illimani
  • 10. Canto de Pueblos Andinos, Inti-illimani
  • 11. Dolencias, Inti-illimani

Actualités

Suivre @elmostrador sur Twitter.

Films

Machuca
2005
Salvador Allende
2004
Johnny 100 Pesos
1993
Le rêve de Gabriel
1997
Frontera
1991
El Chacotero Sentimental
1999
Le bouton de nacre
2015
Historia de un Oso
2014

Livres

La folie de Pinochet
Tierra del Fuego
Cavalier seul
Les sept fils de Simenon
Le monde du bout du monde
En Patagonie
La maison aux esprits
Avoir 20 ans à Santiago du Chili
J'avoue que j'ai vécu
©Allezaplus.fr - Tous droits réservés - 2015/2016