Islande

Dormir dans une église, done !

Vous avez déjà passé une nuit dans une église ? Nous, non.
Parce que l’envie nous prie de passer une nuit bien au chaud et qu’un article du Guide du Routard parlait de cette expérience unique en Islande, que nous voilà à envisager un stop à Djúpivogur. Nous voici donc en quête d’une église à la toiture bleue au bord d’un fjord.

Djupivogur

Arrivés devant l’église surplombant le village vers 20h00 (l’heure relativement tardive pour le pays), personne n’était là pour nous accueillir. Un numéro de téléphone était placardé sur la porte pour réserver le lieu, mais sans forfait international difficile de téléphoner sans faire exploser le budget. Après avoir erré quelques minutes dans le village, on tombe enfin sur une personne, un membre d’une communauté artistique. Il nous propose de nous aider à trouver un téléphone. Nous voilà embarqués dans une résidence d’artistes baptisée Welcome to Here où nous y rencontrons toute l’équipe et leur locaux chaleureux à souhait. Les 5 personnes ne disposaient pas de téléphones et nous héberger semblait poser problème mais en contre partie, ils nous proposaient de fêter l’arrivée du printemps autour d’un feu.

2016-03-19 19.31.18

Nous décidons avant tout de résoudre notre problème d’hébergement et repartons vers l’église pour faire chauffer la carte bleue en passant l’appel dans un anglais approximatif.
Note pour plus tard : pour appeler un numéro islandais, composer le 00354 avant.
Inga, l’intendante de l’église-guesthouse,  nous ouvre les portes de notre prochaine nuitée. Petit bout de femme avenante, elle nous fait visiter le lieu que nous occuperons. L’endroit est surprenant et décalé, à l’entrée des bancs pour se recueillir et se déchausser, puis la double porte s’ouvre sur l’espace princial, d’autres bancs pour se recueillir font face à l’autel qui est aménagé des deux salons de chaque côté de celui-ci. L’étage en mezzanine est transformé en chambre et le lieu est bien chauffé. La nuit sera bonne ! C’était sans compter sur une musique lointaine comme venue de nulle part qui nous berça toute la nuit. Sans doute des anges. Ou des elfes.

DSC_0332

Puis, se réveiller le dimanche matin dans l’église et se demander si la paroisse va débarquer pour la messe…

Autres articles en relation

Mayday, mayday, mayday ! Ici DC-3 !

Islande, premiers jours

Dormir dans une église, done !

Seyðisfjörður et aurore boréale

Y’a comme une odeur de soufre

On est tombé sur un tournage de film

Se rendre à Reykjavik

L’Islande en Bus

Le corner Islande

Musique

  • 1. Stonemilker, Björk
  • 2. Njosnavelin, Sigur Rós
  • 3. Olsen Olsen, Sigur Rós
  • 4. I Want You, Mugison
  • 5. Mugiboogie, Mugison
  • 6. Stingum af, Mugison
  • 7. Ölduslóð, Svavar Knútur
  • 8. Emotional Anorexic, Svavar Knútur
  • 9. Girl From Vancouver, Svavar Knútur
  • 10. Yfir hola og yfir haedir, Svavar Knútur
  • 11. Dýrð í dauðaþögn, Ásgeir Trausti
  • 12. Birthday, The Sugarcubes
  • 13. Bíólagið, Amiina
  • 14. What Are We Waiting For, Amiina
  • 15. Green Grass Of Tunnel, Múm
  • 16. We Have A Map Of The Piano, Múm
  • 17. Birds, Emiliana Torrini
  • 18. Reykjavíkurdætur
  • 19. Human Behavior, Björk
  • 20. Bachelorette, Björk
  • 21. Underwear, FM Belfast
  • 22. Wanderlust, Björk
  • 23. Heysátan, Sigur Rós
  • 24. King And Lionheart, Of Monsters and Men
  • 25. Glow, Retro Stefson
  • 26. Sneaky Boots, Kiriyama Family
  • 27. We Are Faster Than You, FM Belfast
  • 28. Sjáum Hvað Setur, Moses Hightower
  • 29. Hreppstjórinn, Ojba Rasta
  • 30. Reykjavík, Sykur
  • 31. Drama, Tilbury
  • 32. Salt, Mammút
  • 33. Implosions, Agent Fresco
  • 34. Esja, Lockerbie
  • 35. Ómar Ragnarsson, Emmsjé Gauti
  • 36. Dark Water, Agent Fresco
  • 37. Hailslide, Júníus Meyvant
  • 38. We Will Live For Ages, Hjaltalín
  • 39. Forest Fires, Axel Flóvent
  • 40. Fed All My Days, Mani Orrason
  • 41. Waterfall, Vök
  • 42. Holiday, FM Belfast
  • 43. Brighter Days, FM Belfast
  • 44. Snefill, Moses Hightower
  • 45. Vinur vina minna, Teitur Magnússon
  • 46. Ryðgaður Dans, Valdimar
  • 47. Blóðberg, Mammút
  • 48. Ocean, Leaves
  • 49. Peacemaker, Mono Town
  • 50. Color Decay, Júníus Meyvant
  • 51. Gently, Lay Low
  • 52. Turbulence, Tilbury
  • 53. In my early years, Hymnalaya
  • 54. Mockingbird, Snorri Helgason

Actualités

Suivre @Iceland_Review sur Twitter.

Films

Heima
2007
Volcano
2011
Back Soon
2008
Nói albínói
2003
Jar City
2008
Niceland
2004
Les Anges de l'univers
2000
101 Reykjavik
2001
Jitters
2012
Land Ho!
2014
Albatross
2015
Rams
2015
Iceland Aurora
2014
The deep
2012
Fúsi (Virgin Mountain)
2015
Vonarstræti (Life in a fishbowl)
2014
París Norðursins (Paris of the North)
2014
Bakk
2014
Góðir Gestir
2006
Les enfants de la nature
1991
Reykjavik Rotterdam
2012
Kaldaljos (Cold Light)
2004
Grafir & Bein
2016
Stormy Weather
2003

Livres

La cité des jarres
Arnaldur Indriðason
La femme en vert
Arnaldur Indriðason
Edda
François-Xavier Dillmann
L'Embellie
Auður Ava Olafsdottir
Rosa Candida
Auður Ava Olafsdottir
Le paradis retrouvé
Halldor Laxness
Islande
Patrick Desgraupes
Islandia
Marc Védrines
Sagas islandaises
Régis Boyer
Légendes et mythologie nordique
Jean Mabire
Lumière du monde
Halldor Laxness
Frères jurés
Gunnar Gunnarsson
Le Berger de l'avent
Gunnar Gunnarsson
Comptine matinale dans les brins d'herbe
Thor Vilhjalmsson
Nuits à Reykjavik
Thor Vilhjalmsson
101 Reykjavik
Hallgrimur Helgason
Karitas, sans titre
Kristin Marja Baldursdottir
Entre ciel et terre
Jon Kalman Stefansson
La cloche d’Islande
Halldor Kiljan Laxness
©Allezaplus.fr - Tous droits réservés - 2015/2016