Cuba

¡ Dirección Cuba !

Presque 5h du matin, le réveil sonne dans un dortoir de Miami South Beach :
« – Il est l’heure, debout ! »
« – Mais non, il est 4h. T’as fait la mise à jour de ton horloge après le décalage horaire de la Nouvelle-Orléans ? »
« – Oh non, merde ! Bah dors. »

5h du matin, le réveil sonne dans un dortoir de Miami South Beach. La nuit fut chaotique. D’un œil et d’un pas lent, on réunit notre paquetage et nous rendons les clés à l’agent de nuit.

Mais se rendre à Cuba n’est pas chose facile surtout lorsque l’on arrive des États-Unis. À moins d’avoir un budget bien large (depuis le 2 mai 2016 possibilité de s’y rendre via la compagnie maritime Fathom mais faut compter 1800$), l’escale au Mexique est l’un des moyen les plus économique et rapide pour atterrir sur l’île. C’est donc à Cancun que nous avons fait une pause de 5 heures sous une chaleur étouffante.
L’enregistrement des bagages et du visa nous a bien pris 2 heures avec un interrogatoire laborieux dans une langue que l’on ne maîtrise pas ou un poquito, l’espagnol. Et l’ordinateur défectueux du comptoir ne nous a pas aidé à faire avancer les choses.

13h45. Décollage du vol Interjet 904 Cancun > La Havane : 1h30 de vol et décalage horaire d’une heure.

avion_cancun

 

Hola y bienvenido a Cuba…

15h30. Arrivés à l’aéroport de La Havane, enfin ! Bah non, même attente, il nous aura fallu 3 heures pour en sortir, le temps pour se faire de nouveau interroger (visiblement avoir voyagé en Afrique pose problème pour mettre les pieds sur l’île), d’être fouillé, photographié, d’attendre des bagages, d’être contrôlé par la douane, et pour finir d’avoir une heure d’attente avant de retirer de l’argent pour enfin courir vers une supérette et s’offrir une bouteille d’eau avec la monnaie touristique, le CUC. S’en suit, la mission de trouver un taxi sans se faire arnaquer par des rabatteurs qui n’hésitent pas à gonfler les prix.

18h30. L’orage éclate, on indique au conducteur l’adresse d’une casa particular prise au hasard dans le guide. Par chance, ils ont une chambre de libre. On jette nos sacs à dos trempés et on s’écroule sur le pieu. Ayé, on y est !! Cuba, nous voilà !

arrivee_cuba

 
19h30. On a bien mérité un apéro. On se pose sur une terrasse animée par un orchestre à la musique entrainante. Ce sera Cuba Libre por favor.

cuba_libre
 

Autres articles en relation

Je crois que je me suis pétée la cheville !

¡ Dirección Cuba !

Quelques notes sur Cuba

Visa pour Cuba

Point météo

Précautions santé

Le corner Cuba

Musique

  • 1. A Ver Que Sale, Los Van Van
  • 2. Y Sabes Bien, Los Zafiros
  • 3. Dondé estabas, Omara Portuondo
  • 4. Si. Para Usted, Grupo Monumental
  • 5. Cuatro Palabras, Trío Los Duendes
  • 6. Yolanda, Pablo Milanes
  • 7. Chan Chan, Buena Vista Social Club
  • 8. Eliades Ochoa - El Carretero, Buena Vista Social Club
  • 9. Hasta siempre, Carlos Puebla
  • 10. La Negra Tomasa, Compay Segundo
  • 11. Quizas Quizas Quizas, Ibrahim Ferrer et Omara Portuondo
  • 12. Monton de Estrellas, Polo Montañes
  • 13. Suavemente, Elvis Crespo
  • 14. Mi Dulce Anhelo, Malecon Social Club
  • 15. Cubana Be-Cubana Bop, Dizzy Gillespie and his Orchestra
  • 16. Quiéreme Mucho, Niuver
  • 17. La vida es un carnaval, Isaac Delgado

Actualités

Suivre @PortalCubasi sur Twitter.

Films

Chico et Rita
2010
7 jours à la Havane
2012
Melaza
2012
Una Noche
2012
Viva Cuba
2005
Soy Cuba
2003
Conducta
2014
Bitter Sugar
1997
Habanastation
2015
Lista de espera
2000
Guantanamera
1994
Habana Blues
2005
The Last Match
2013
Before Night Falls
2000

Livres

L'homme qui aimait les chiens
Leonardo Padura
Avant la nuit
Reinaldo Arenas
La vie est un tango
Lorenzo Lunar
La fiction Fidel
Zoé Valdés
Le roi de La Havane
Pedro Juan Gutierrez
Trilogie sale de la Havane
Pedro Juan Gutierrez
Paradiso
José Lezama Lima
Le néant quotidien
Zoé Valdés
Cuba : Les médias face au défi de l'impartialité
Salim Lamrani
Cuba Then
Ramiro Fernandez
I Was Cuba
Kevin Kwan
©Allezaplus.fr - Tous droits réservés - 2015/2016